Les bonnes questions pour préparer son site ecommerce

Facebook
LinkedIn
Les bonnes questions pour préparer son site ecommerce

Aujourd’hui, on a tendance à penser que vendre sur Internet est une chose facile à faire et qu’en une semaine son site est prêt et opérationnel.

C’est malheureusement faux. En effet, lors du lancement de votre affaire, il y a un grand nombre de point à prendre en compte. Ceux-ci sont parfois méconnus ou mis de côté par le futur possesseur de la boutique.

Ce qu’il faut prévoir pour le site

Premièrement, qui dit commerce en ligne dit paiement en ligne. Pour cela, il vous faudra contracter une offre de TPE virtuel auprès de votre banque. Il faut prévoir environ X jours pour la mise en place de ce contrat. Selon les banques, les tarifs et les modalités d’ouverture de ce genre de contrat ne sont pas les mêmes et les délais peuvent varier d’une banque à l’autre. Si vous ne souhaitez pas du tout utiliser le paiement directement en ligne depuis votre site, il faudra au moins prévoir un paiement par chèque ou virement bancaire. Ces modes de paiement peuvent être utiles mais induisent un délai plus long pour la commande de votre client (le temps de recevoir le chèque ou le virement puis de mettre à jour le statut de la commande et enfin d’en faire l’expédition).

De même, dans la majorité des cas, il faudra ensuite penser à l’expédition de vos produits à vos clients. À l’heure actuelle, le choix du transporteur est un paramètre déterminant lors d’un acte d’achat sur le net. Il faut donc prévoir plusieurs transporteurs avec des délais et des frais de ports différents pour proposer une offre la plus large possible. Il sera alors nécessaire de prévoir du temps pour étudier les différents contrats et essayer de négocier les meilleurs prix avec les transporteurs. Pour cette étape, il est judicieux de prévoir environ X jours en moyenne. Ce délai peut toutefois être plus ou moins long selon les transporteurs.

Pendant ce temps, le travail en agence avance. Il faut néanmoins compter le temps d’établir les maquettes puis de les valider. La durée de la phase de validation dépend directement de votre réactivité et du nombre de ronde de changement qui doivent être effectuées. Il faut aussi prendre en compte le temps de création des fiches produit si celles-ci n’ont jamais été faites. En effet, selon la quantité de produits présents sur votre boutique en ligne, cela peut-être relativement long.

Promouvoir votre site

Il faut aussi savoir qu’avoir un site internet n’est pas magique : ce n’est pas parce que vous êtes présent que les clients vont se précipiter du jour au lendemain. Sans prendre en compte la partie de référencement naturel (prévue lors de la création du site), il est souvent pertinent de mettre en place des campagnes marketing. Il est donc nécessaire de prévoir un budget et du temps pour celles-ci.

En effet, il faut éviter de mettre tout son budget sur la création de la boutique et de se retrouver sans budget pour le lancement de votre campagne de promotion.

De même, faire la promotion d’une activité ou d’un produit prend toujours un minimum de temps et il faut en avoir conscience pour éviter les déceptions si les premières semaines suivant le lancement de la boutique ne sont pas aussi animées qu’espéré. Votre notoriété et l’importance de la concurrence influera directement sur vos ventes. Plus la concurrence est forte, plus

Conclusion

On peut conclure en disant qu’il faut toujours rester patient et réaliste quant à ses attentes. En faisant appel à une agence web tel que nous, vous aurez affaire à des professionnels qui vous accompagneront et vous conseilleront au mieux sur la répartition de votre budget et les retours sur investissement que vous pouvez espérer

Plus d'articles

Création de papèterie pour Bona

Papier à en-tête

Un papier à en-tête est initialement une feuille de papier de correspondance sur laquelle figurent le logo, les coordonnées, et

Lire la suite